top of page
Capture d’écran 2024-06-16 à 17.18.46.png
Sabbat de Litha
Solstice d'été

Litha est appelé aussi Solstice d’été.

C'est le moment où la lumière atteint son apogée.

L'abondance de la nature est honorée à travers des rituels de joie et de gratitude.

Litha incarne tout particulièrement la puissance Solaire.

Symbole de chaleur et de lumière, le soleil est un élément central des croyances païennes et indispensable à toutes les formes de vie.

Litha nous invite donc à célébrer sa force et sa magie.

Ce sabbat est célébré quand le soleil est à son zénith, en général le 21 juin dans l’hémisphère nord.

Cette année le solstice d’été aura lieu le jeudi 20 juin 2024 à 22h50.

C’est le moment où le Soleil est le plus proche de la terre et où la nuit est la plus courte.

 

La lumière a gagné, le rayonnement de la nature est à son apogée.

 

Le Dieu Soleil est au maximum de sa Puissance.

 

Désormais, la Déesse et le Dieu ont une double signification: ils sont à la fois Lumière et Obscurité.

_edited.jpg

Litha est le temps de l’abondance, de la maturité, de la passion, de l’énergie et de l’émancipation.

 

La célébration de ce sabbat en plein cœur du travail des champs était une sorte de pose où de jeunes fiancé(e)s sautaient au dessus du feu pour signifier au monde leur engagement sentimental, avant le mariage.

Pour montrer qu’on était capable d’affronter la joie, le plaisir, le danger, la souffrance et la force extraordinaire d’une vie en commun.

 

Mais Litha était plus qu’une simple fête des fiancés.

C’est une période où il faut affronter ses choix, il faut donner le meilleur de Soi au cœur d’un flamboiement,  pour montrer au monde son engagement dans ses choix.

 L’union du ciel et de la terre.

Autrefois déjà, il était de coutume d'allumer des feux sur les collines. Cette coutume provient des druides, qui utilisaient la Magie du Feu pour aider le Soleil à réchauffer la Terre et éloigner les forces du mal enfouies dans les ténèbres.

 

On y brûlait du bois de chêne, parce que le chêne était l’arbre le plus important et le plus sacré. Un roi chêne pouvait même être couronné lors des festivités.

 

Pendant les festivités, de grandes roues, enflammées pouvaient être envoyées du haut d’une colline pour dévaler la pente.

 

Les Celtes voyaient ce feu comme la manifestation de la chaleur, du Soleil écrasant, qui va bientôt toucher le monde et faire murir les blés.

 

La tradition des Grands Feux perdure encore de nos jours dans de nombreux pays d'Europe, qui organisent également des processions nocturnes en portant des flambeaux.

 

Comme beaucoup d'autres sabbats, Litha fut ensuite remplacé par les chrétiens par la fête de la Saint Jean qui a lieu le 24 juin : feux de la Saint Jean.

Capture d’écran 2024-06-16 à 16.50.49.png
Capture d’écran 2024-06-16 à 20.03_edite

Ce jour, la nature est à l'apogée de sa puissance.

 

Parcs, jardins, Champs, regorgent de fleurs en tout genre et les arbres commencent à offrir leurs fruits.

Il n’est plus temps de semer, mais il est temps de profiter.

Profiter de l’Abondance que nous offre la vie et notre Mère Terre, de savourer les fruits gorgés de soleil, de humer les fleurs épanouies.

Vitalité, croissance, abondance, guérison, maturité, énergie… dans la continuité de Beltane, Litha se réjouit d’une vie et d’une lumière à leur apogée.

 

La nature nous offre un maximum de ses trésors: c’est le moment des premières cueillettes et des premières récoltes estivales. Les plantes ont fait le plein d’énergie et sont prêtes à délivrer leurs bienfaits.

C'est pourquoi lors de ce sabbat on y célèbre en particulier la renaissance et la fertilité.

Les plantes sont au maximum de leur floraison et de leur vitalité, c'est le moment où leur puissance est la plus concentrée.

 

C'est pourquoi les plantes cueillies ce jour sont réputées pour avoir un immense pouvoir.

 

Il est donc de tradition de profiter de ce sabbat pour récolter des plantes.

Capture d’écran 2024-03-13 à 18.16_edited.png
Capture d’écran 2024-06-16 à 17.32.29.png

Rituel de la cueillette  des 7 herbes sacrées de la St Jean:

Le millepertuis, l’armoise, la joubarbe, la sauge, la verveine, le lierre terrestre, l’achillée millefeuille .

Après les avoir fait sécher, elles peuvent être réduite en poudre et par exemple confectionner des petites bourses.

1. Le millepertuis son surnom de « chasse-diable », on pensait en effet que la plante avait le pouvoir d’éloigner les mauvais esprits. On dit qu'elle repousse le mal.

2. L’armoise est considérée comme le grand remède gynécologique d’autrefois. On dit qu'elle protège les femmes.

3. La joubarbe est considérée comme une plante magique depuis l’Antiquité. La plante posséderait le pouvoir de détourner des maisons la colère du dieu de la foudre.

4. La sauge plante miraculeuse , elle serait une panacée. La réputation de cette plante date des Égyptiens. Les Grecs la trouvaient trop tonifiante, ce qui a fait interdire son emploi sur les stades .

5. La verveine est une herbe sainte et officinale qui calme, une tisane du soir encore très réputée de nos jours. On dit aussi qu'elle protège et purifie.

6. Le lierre terrestre dit Couronne de terre ou Courroie de saint Jean tant il rampe et s’allonge dans les bois et les haies pour porter ses délicates tiges à fleurs violettes vers la lumière. il se tresse en couronne pour orner les têtes des amoureux.

7. L’achillée millefeuille dite Herbe au charpentier, Herbe aux coupures, Herbe aux soldats ou Herbe des guerriers, plante aux vertus cicatrisantes très prisée autrefois on extrayait le suc frais pour guérir les blessures. L'achillée éloignerait aussi les mauvais esprits.

Ce ne sont là que quelques vertus de ces plantes merveilleuses qui garnissent nos jardins, nos prés, nos sous-bois et les chemins de nos campagnes.

 

Capture d’écran 2024-06-16 à 16.37.52.png
Capture d’écran 2024-06-16 à 18.55_edited.png
Capture d’écran 2024-06-16 à 17.57.46.png

Le Solstice d’Été est célébré aussi dans de nombreuses cultures et dans de nombreuses parties du monde depuis des milliers d'années.

À plusieurs endroits sur la planète, on trouve des bâtiments construits de manière à rendre hommage au soleil le jour du solstice d’été.

​Autrefois les Égyptiens anciens, tout comme les Incas, y célébraient le début de leur nouvelle année. Des temples  étaient érigés de telle sorte que le premier rayon de soleil du jour du solstice éclairait un symbole.

C’est le cas par exemple de la porte Intipunku qui se trouve dans la majestueuse cité Inca au Machu Picchu au Perou, de la pyramide de Kukulcán, également appelée El Castillo,  situé dans l'État de Yucatán au Mexique .

Du célèbre cite de Stonehenge en Angleterre, les pierres de sarsen, posées au centre du site en 2500 av. J.-C. ont été soigneusement conçues pour s'aligner sur le soleil, lors des solstices.

Dans le calendrier hindou, le solstice de Dakshinayana a lieu au alentour du 14 juin.

 

​La signification profonde de cette fête a peut-être été oubliée par certains, mais elle est toujours célébrée.

Un peu partout dans le monde, c’est aussi, et surtout, la fête de la musique, une manifestation initiée par la France en 1982.

Capture d’écran 2024-06-07 à 16_edited.p

​De nombreuses choses peuvent être faites à cette occasion pour se mettre en harmonie avec la nature et profiter de tous ses bienfaits , lassez vous guider par vos envies.

Vitalité, croissance, abondance, guérison, maturité, énergie, Lumière sont les énergies qui accompagnent ce sabbat.

Cette période nous propose une invitation à respirer, nous amuser, danser, bouger, à communiquer, à jouer...

soinscelesteharmony

soinscelesteharmony

bottom of page